contenu principal

Création 2021

L’Instant T.
Fragment de temps en suspension

L’Instant T. vous propose une expérience d’immersion dans un fragment de temps suspendu. Un instant résistant étrangement au flot continu des minutes et des heures. La Vaste Entreprise poursuit ici son étude de l’ordinaire, avec cette œuvre “soluble”, presque invisible, que l’on pourrait comparer à un cachet d’aspirine plongé dans un verre d’eau : avant ou après, ça ressemble toujours à un verre d’eau, mais il s’est quand même produit entre temps un petit phénomène étonnant, assez fascinant à contempler.

“L’art n’est qu’un moyen de savoir comment je vois le monde extérieur. Comme si la réaliste était cachée sous des rideaux, que vous enlevez peu à peu – mais il y en a toujours un autre : c’est comme un oignon qu’on épluche.” Alberto Giacometti.

HISTORIQUE …

Un an après l’interdiction de la Préfecture de Police pour trouble à l’ordre public en 2015, les Regardeurs reprennent le chemin des corniches. (+ d’infos)


Création 2014

Les Regardeurs, écrivains en scrutation vertigineuse et en veille étymologique sur le tranchant acéré des crêtes de nos buildings. Les écrivains regardeurs interrogent le clignotement général de notre monde et se livrent aux « Tombées d’écritures » en confiant aux vents et aux lois de la gravité l’encre fraîche de leurs secrets poétiques sur feuilles volantes.
Il leur arrive également de brandir des écriteaux-poèmes – « Levées d’écritures » – en donnant à lire à la jumelle les pensées des grands poètes sur l’état de l’homme contemporain, sur l’état de la ville et sur l’état du monde.

vidéo “Les Regardeurs aux Orgues de Flandres – Paris 19e”

no cookie

Un film de Cyril Viart, Quentin Degy & Xavier Prêtre – septembre 2016

les regardeurs et art’R contraints au sol par la préfécture de police…

Communiqué de presse Les regardeurs – Art’R / 20 mai 2015
À la suite de l’interdiction de la Préfecture de Police pour trouble à l’ordre public la veille de la montée en corniches, les Regardeurs et Art’R sont contraints au sol et invitent poétiquement la population à observer l’état actuel du monde artistique : une chaise vide… Lire plus

VIDÉO « UNE INTERDICTION CONTEMPORAINE  »

no cookie

Un film de Cyril Viart, Xavier Prêtre & Quentin Degy (France, 2015) son, 19’41 – 2015


Création 2014

LES REGARDEURS, écrivains en scrutation vertigineuse et en veille étymologique sur le tranchant acéré des crêtes de nos buildings.

Les écrivains regardeurs interrogent le clignotement général de notre monde et se livrent aux « Tombées d’écritures » en confiant aux vents et aux lois de la gravité l’encre fraîche de leurs secrets poétiques sur feuilles volantes.
Il leur arrive également de brandir des écriteaux-poèmes – « Levées d’écritures » – en donnant à lire à la jumelle les pensées des grands poètes sur l’état de l’homme contemporain, sur l’état de la ville et sur l’état du monde.
La rencontre avec un « regardeur d’en haut » est stupéfiante et fait de nous un « regardeur d’en bas ». Nous devenons alors ensemble et simultanément LES REGARDEURS.

LES REGARDEURS n’est pas un spectacle, ce sont des moments, une présence bienveillante dans la ville.

À Paris, Les Regardeurs sont apparus selon le rythme cardiaque du quartier : tôt le matin pour le départ au travail ou à l’école, au midi de la journée quand les petites faims se font sentir, au goûter pour les sorties d’écoles, et le soir quand on rentre chez soi, journée accomplie.
À Aubervilliers, ils seront en veille continue du lever au coucher du soleil, de 8h à 20h.