contenu principal

DANS LE CADRE DE L’ASSOCIATION D’IDÉE POUR L’ESPACE PUBLIC
Avec le Moulin
 Fondu, CNAREP Garges-lès-Gonesse (95)

 


C’est BEAU !

La pièce chorégraphique mettra en scène 12 danseurs de différentes cultures avec et sans handicap. D’une durée de 50 min, elle sera composée de cinq parties qui reprendront les notions du Beau selon Charles Baudelaire :
…du mal, de la douleur
pour accéder au Beau, le passage du mal est inevitable, le Beau devient ainsi mystérieux et énigmatique. « Je trône dans l’azur comme un sphinx incompris. » – Charles Baudelaire, “La Beauté”.
…de la fragilité de l’être
On la sent, on la vit sans en être conscient, on est attiré par le bizarre, l’étrange. C’est cette beauté tirée du mal qui nous façonne et donc, qui exhibe la fragilité de notre être. C’est juste là où réside le beau.
…du chaos
La beauté peut être retrouvée dans le chaos. Comment le désordre peut-il engendrer le Beau ?
…du Bizarre
« Le Beau est toujours bizarre. Je ne veux pas dire qu’il soit volontairement, froidement bizarre, car dans ce cas il serait un monstre sorti des rails de la vie. Je dis qu’il contient toujours un peu de bizarrerie, inconsciente, et que c’est cette bizarrerie qui le fait être particulièrement le Beau. »
La cinquième partie sera sous forme d’allégorie à la Beauté comme un bouquet final.

IL ÉTAIT UNE FOIS LES ARTS DE LA RUE

Dans le cadre de l’Été Olympique à l’occasion de Jeux Olympiques Paris 2024
Art’R se saisit de cette opportunité unique et mondiale que sont les Jeux Olympiques pour mettre un focus sur les artistes des arts de la rue lors d’une programmation artistique pour la zone de festivité du 11ème ardt, situé sur le parvis de la mairie.
Nous donnons rendez-vous aux touristes, sportifs, amateurs de culture pour des représentations artistiques éclectiques, accessibles à tous, plutôt sans texte, reflétant le panel que peuvent offrir les arts de la rue.

 

©Christophe Raynaud de Lage

Fanfare tout terrain
Les GROOMS
Fanfare
26 juillet
À 18h

C’est l’histoire de huit “Grooms” d’un célèbre palace qui ont décidé de prendre des vacances pour assouvir leur passion musicale et burlesque. Tour à tour jouant la sérénade tel Roméo à une belle Juliette, donnant des aubades ou récitant des poèmes caresse au public, ces curieux Grooms se transforment en amuseurs publics délurés et impertinents : ils jouent de la musique dans les endroits les plus incongrus, dansent, courent, chantent, et deviennent progressivement “serviteurs du désordre”. Le répertoire de cette “fanfare tout terrain” est extrêmement varié et original : il va de la musique médiévale à Stravinsky, de la musique ethnique au jazz et des musiques de films aux airs dansants. Les Grooms ont à leur répertoire une centaine de pièces. Spectacle emblématique de la compagnie, Fanfare tout terrain a tourné sur les 5 continents dans 32 pays depuis 1984.

——————————————————————————

©Joao Bulcao

À demain
Les Grandes Personnes
Déambulation
27 juillet
À 13h et 16h

À demain ouvre une brèche vers des futurs positifs. Un acteur porte une boîte surprenante et propose aux passants d’assister en une à deux minutes à l’éclosion quasi magique d’un futur sans zombis, ni société totalitaire ou catastrophes écologique. Le dispositif d’ensemble comprend plusieurs boîtes, et autant de futurs possibles, réalisés par des plasticiens, écrits poétiquement.

©Suzane Brun

Les géants sportifs
Les Grandes Personnes
Déambulation de marionnettes géantes
27 juillet
À 18h30 et 20h

Même si faire danser une marionnette géante demande un sérieux échauffement, nous ne sommes pas des grands sportifs, mais au fil des années les géants ont découvert la boxe, le tennis, le golf ou l’escrime, et la rue est leur terrain de jeu. Pour accompagner les passages de flamme olympique, encourager les concurrent.e.s d’une course de fond, saluer un exploit sportif, ou simplement vous divertir nos géants qui sont plutôt des sportifs amateurs ou de grands remplaçants découvriront sous vos yeux les beautés et les difficultés de telle ou telle discipline sportive, avec votre soutien ou votre arbitrage. Après tout, avant de produire des spectacles télévisés ou de faire l’objet d’un commerce très lucratif, le sport offre une occasion joyeuse d’être ensemble, comme autour d’une marionnette géante.

——————————————————————————

©Les Goulus

Horsemen
Compagnie Les Goulus
Théâtre
31 juillet
À 17h et 19h30

Spectacle qui allie performance, burlesque et visuel. Trois fameux écuyers français vont exécuter une démonstration de dressage, en vue des prochains jeux olympiques. Malgré quelques ratés, ils gardent imperturbablement la « French attitude ». Les Horsemen représentent l’image caricaturale des français vu par les étrangers : arrogants, sûrs d’eux-mêmes, limite désagréables. Ce spectacle créé en Australie se joue totalement en anglais pour les pays où l’anglais n’est pas du tout pratiqué.

——————————————————————————

©Nathalie Euvrie

L’auto studio
L’Œil du Baobab
Cinéma participatif
02 août
De 15h à 18h

L’Auto Studio est un dispositif de tournage mobile et interactif qui offre la possibilité, à tous, de faire son propre film. C’est une porte ouverte sur la magie du cinéma et du montage. Et un moment de partage, de rencontre et de convivialité ! En quoi ça consiste exactement ? A partir de la séquence diffusée par la lunette arrière, imaginez votre scénario et inventez vos personnages. Entrez dans le taxi et devenez les acteurs de votre propre film ! Gare aux fous rires, au producteur et n’oubliez pas que le décor est là. Chauffeur, regarde la route ! Passagers, soyez naturels et inventifs. Et surtout, parlez chacun votre tour. Attention, SILENCE…MOTEUR…

——————————————————————————

©Paolo Termentini

Hula hoopla !!!
Julot
Cirque
03 août
À 16h30 et 19h

Un mât érigé sur un carré de couleurs, des hula hoops en suspension sur des haubans… Et voilà notre homme, à la démarche souple et élastique qui, dans un même déplacement d’énergie, va divaguer autour d’un mât, animer des cerceaux aux rythmes de son corps jouant gaiement sur les couleurs et la musique… jusqu’à se retrouver, de vertiges en ondulations… à neuf mètres de hauteur !

 

 

 

Création 2024

Le Banquet (titre provisoire)

A peine sortis d’une crise sanitaire, nous sommes rattrapés par d’autres, climatique, démocratique, économique… Comment continuer d’avancer ensemble dans un monde dont on nous prédit l’effondrement imminent ? Notre banquet se veut, à sa manière, une réponse à cette angoisse. Autour de la table, nous nous raconterons des histoires, comme un pas de côté pour mieux appréhender la réalité sans rester paralysé. Nous proposons une escale éphémère, une expérience généreuse qui viendrait, par le fond comme par la forme, ouvrir les réflexions, réveiller les consciences et soulager les craintes.

Page du spectacle : https://www.courdescontes.com/le-banquet

Hune

Emmené par le « mouvement » des marches, un spectacle qui joue avec la poésie des espaces urbains. Hune raconte une jeunesse qui passe ses journées dans les cages d’escalier. Ces marches se transforment en lieu de discussion, en salle à manger, en studio de musique ou de danse. On s’y dispute, on s’y réconcilie, on y habite ; la vie bouillonne sous les pierres aussi intensément que sur le béton ! Le spectacle explore avec finesse la poésie brute et viscérale des espaces urbains.

Création 2024

La Renverse

Un gardien de phare découvre le journal de bord d’une navigatrice. Les dernières pages inaugureront un voyage extraordinaire qui le mènera dans des contrées insoupçonnées… Dans le sillage des arts forains et des théâtres d’ombres traditionnels, cette histoire est contée par trois musiciens et trois manipulateurs dans un théâtre d’ombres ambulant, installé dans l’espace public, qui s’illumine le soir à la nuit tombée. Elle embarque les spectateurs à la découverte d’un univers fabuleux les invitant à penser notre monde et imaginer d’autres manières de le construire.

Création 2024

Les Planètes

Les Planètes sont une réécriture du poème symphonique homonyme de Gustav Holst dansée, jouée et chantée a cappella dans l’espace public. À dix chorégraphes / metteureuses en scène / compositeurices, et interprètes / performeureuses, nous nous confrontons à l’œuvre symphonique pour donner à voir et à entendre ce qui résonne du cosmos en nous. On pourrait imaginer le spectacle comme un parcours d’explorateurices à suivre au son de la partition musicale. Nous partons ensemble de la Terre pour une traversée du système solaire – et de la symphonie de Holst – de Mars à Neptune.

Teaser Les Planètes – La Ville en Feu from La Grosse Plateforme on Vimeo.

Création 2024

Récit 1 Homme(s) Intègre(s) ?

Deux hommes intimement liés par leurs trajectoires de vie se racontent dans deux récits indépendants : un français, un burkinabé. Deux histoires entrelacées comme un moyen d’interroger la coopération, la réciprocité et… l’amitié.
“Une promesse à tenir”, le premier récit porté par Thierry Combe, nous invite à revivre son immersion de jeune professeur coopérant au Burkina Faso. Entre découvertes et déconvenues, matchs de foot et rites initiatiques, il convoque, 20 ans plus tard, des souvenirs et figures du passé, autant d’échos à l’actualité dramatique du Pays des Hommes Intègres.
Un premier récit tour à tour amusant, tendre et poignant.

Le deuxième récit, burkinabé, porté par Helton Schadrak Tiendrebeogo, sera créé en 2025.

CRÉATION 2024

GOLEM

Un Golem est, dans la mystique juive, un être artificiel, généralement humanoïde, fait d’argile, incapable de parole et dépourvu de libre arbitre. Ce sont des êtres imparfaits, simples, innocents, impulsifs, naïfs. L’origine de la légende du Golem se perd dans les méandres des mythes et mythologies de l’Histoire. L’une des histoires veut qu’au XVI° siècle, le Rabbin de Prague créé un Golem afin de protéger les Juifs des pogroms. À l’instar de l’argile amorphe dont il est généralement formé, le Golem est une métaphore hautement mutable dont les interprétations n’ont pour limite que notre imagination. De ce fait, la Cie Numéro 8 a décidé de créer non pas 1 mais 4 Golem et ce, afin de protéger les citoyens de la torpeur de nos peurs contemporaines et d’apporter l’humour nécessaire pour pouvoir survivre dans nos sociétés en manque d’amour, de rêves et d’espoir. Pour nous Golem et Clown sont étroitement inextricables.

Avec ce projet, la Cie Numéro 8 a le désir de revenir vers son premier amour : le Clown. Ce personnage magnifique est l’incarnation humaine de toute nos imperfections, de toutes nos vulnérabilités, de toutes nos failles. Bref de notre humanité imparfaite. Image certes élargie de notre condition humaine mais ô combien juste. Avec Golem, la Cie veut explorer cette humanité, la sublimer, la transcender. L’art du Clown est de désacraliser cette condition à travers l’auto-dérision. Rire de nous-même, de notre condition, de notre absurdité, de notre inconstance, de nos croyances, de nos illusions. Les échecs et les ratés de nos existences sont tout autant fédérateurs que les victoires mais elles sont généralement plus récurrentes !

Création 2024

Collapsing Land

Dans Collapsing Land, l’inclinaison inexorable du plan, et les transformations de la gravité qui apparaissent, reflètent la fuite en avant de nos vies jusqu’à la chute inéluctable.
Collapsing Land est une image de notre emballement qui est à la fois la conséquence et la cause d’un effondrement. Le spectacle questionne notre déterminisme : Qu’est ce qui nous meut malgré nous ?
Ce spectacle fait résonner notre actualité et nous invite à regarder le cours de l’histoire sous de nouvelles perspectives, à prendre conscience que la justesse de nos relations ne peut se fonder qu’au travers de corps reconnectés à la nature.
Collapsing Land est l’allégorie d’une dérive, le reflet de la machine humaine en marche.

Seul.e en scène, ou presque
Ces artistes ont des choses à vous dire !

Dans le cadre de l’Association d’Idée pour l’Espace Public avec le Moulin Fondu, CNAREP Garges-lès-Gonesse (95)


In caravan with Raoul !
Raoul Lambert
Entresort de magie en caravane

Conçue aux dimensions de Raoul Lambert, cette salle de spectacle dernier cri (Aaahh !!), est dotée d’une acoustique extraordinaire qui retranscrit fidèlement le moindre tremolo du crooner/looser.
Son astucieuse disposition scénique permet, sans écran géant, de suivre chaque effet magique.
Tentez l’immersion totale dans l’univers de ce magicien décalé.
Partagez l’ambiance surchauffée d’un concert en tout intimité.

NADINE – création 2023
Compagnie La Fugue
Théâtre – Déambulation

Nadine est aide-soignante en maison de retraite depuis 25 ans. Aujourd’hui elle revient de l’enterrement de Simone et n’a pas le goût d’aller travailler. C’est pourquoi elle s’attarde avec nous. Elle ne pensait pas se confier si facilement à des inconnus, d’habitude elle est discrète. Né d’une révolte sur les valeurs du travail portées par notre société, « Nadine » est un texte touchant et intimiste, piqué d’un humour incisif qui rend hommage à cette grande foule des travailleurs invisibles, apparaissant dès l’aube sur nos quais de métro et ressurgissant à la tombée de la nuit.

La Ronde
Compagnie Les Fugaces
Théâtre – Déambulation

Lou redécouvre de vieux objets à souvenirs, enfouis dans des cartons. Elle plonge dans le passé.
Les spectateurs la suivent dans les abysses du temps et les oublis qui refont surface. Ils incarnent sa mémoire. 2002, l’extrême droite au second tour. Les manifs mais aussi Noir Désir, Loft Story, la bande du lycée. Et Patty. L’ombre d’une élève dont Lou ne parvient pas à restituer ni l’histoire, ni leur relation. En quête de recomposer ce souvenir, Lou vivra une bascule qui l’amènera à s’interroger sur notre capacité à inclure ou à exclure. A faire partie de la ronde, ou la regarder d’en dehors.

Norma & Caïssa – création 2023
Fatrasse Théâtre
Théâtre et musique sur jeu d’échec

Norma & Caïssa est un spectacle complet en espace public, pour un comédien, musicien, accompagné par un régisseur complice. Léon nous plonge dans une soirée mémorable du XIXe siècle à Paris, où une représentation de l’opéra Norma de Bellini va se voir perturbée de façon inattendue par une partie du jeu d’échecs. Un spectacle jubilatoire, à travers des personnages hauts en couleur, dont la performance du comédien n’est pas uniquement de nous éclairer sur les arcanes d’un jeu millénaire.