contenu principal

Création 2020

Le groupe « Peaux bleues » est constitué de femmes et d’hommes aux horizons multiples… Unis, ils vont de ville en ville donner leur concert. Ce groupe affiche ses valeurs, celles de l’égalité des chances, du droit de faire exister sa différence. Il les chante, sans faire de concession. Ensemble pour, en concert, produire du beau : le beau, comme un bouclier contre les idées préconçues et le délit de sale gueule.

Un spectacle en mouvement pour 12 interprètes, acteurs, musiciens, danseurs et chanteurs.
Un manifeste en musique contre les idées reçues et préjugés de tous bords.
Le délit de sale gueule.
Comment rendre visible ce qui ne semble ne pas l’être… ?
En passant de l’autre côté du miroir sans faire de vagues ?
Non ! Ça c’est dans les contes de fées
On va mettre les pieds dans le plat, en fanfare.
Histoire de dire que nous sommes tous faits d’un bout d’ici et d’ailleurs.
On affiche la couleur, on cultive la mélanine, la boucle et le cheveu crépu.
On porte le menton haut, Shine up !
C’est ici que prend racine le futur.
Le monde est en mouvement, il va indéniablement et sûrement contre toutes ces oppositions et oiseaux de mauvais augure vers le métissage.
Être à l’écoute de la culture de l’autre ne signifie pas l’extinction de sa propre culture, elle est éclairante et permet une meilleure compréhension du monde.
Avec « Peaux bleues » nous rajoutons une couleur, une tribu de plus à l’humanité…
Un continent, devrions-nous dire.

Opérette de rue pour une fanfare et 4 chanteurs

La mairie a cette année décidé d’organiser la “Journée du bonheur” au cours de laquelle une mesure grandeur nature va avoir lieu : une évaluation du niveau de bonheur de la commune avec à la clé une possible attribution du label “ville heureuse”. Un cortège s’organise afin de sonder la population, d’effectuer des prélèvements et de relever l’Indice de Bonheur Urbain (IBU)… Le tout en musique et en chansons dans un spectacle plein de légèreté, de surprises et de joies partagées.