contenu principal
Saison 2014 Spectacle Cinéma

Une Cerise Noire / Paris

La Française de Comptages

2 et 3 juillet 2014

infos pratiques

Les 2 et 3 juillet à 22h40
Place de l’Hôtel de Ville
Paris 4e

Gratuit
M° Hôtel de Ville

 

 

CRÉATION 2010

À la fois film, plateau de cinéma, performance technique et spectacle de rue, Une Cerise Noire offre une expérience unique, inédite, et dévoile toute la magie du cinéma : techniques de tournage, changements de décors, trucages, préparation des acteurs, réglages des lumières…
Hommage au polar hollywoodien inspiré des grands classiques du genre, c’est aussi une évocation de l’âge d’or de la télévision, des fictions en direct où l’art rejoint la performance en une fragilité perceptible, où toute l’équipe, sur un rythme unique avance d’un même pas.

La Française de Comptages

Fondée en 2002, la compagnie se constitue ponctuellement autour de ses projets. Son premier spectacle 33h30 s’inscrivait déjà dans le registre des fresques monumentales. Avec Une Cerise Noire, La FraDeCom raconte sa propre histoire faite de passion, de complicité, de rigueur et de défit. Mus par un enthousiasme communicatif, ses artistes montrent avec humour les dessous du monde du cinéma, fragile et imparfait, comme ils se montrent eux-mêmes.

Site internet : www.fradecom.com

Production

Une Cerise Noire est un spectacle de Benoit Afnaïm, réalisé par La Française de Comptages, sur une musique de Michel Risse.
Production : La Française de Comptages, La Fabrique Sonore/Décor Sonore et Avril en Septembre.
Aides à la reprise : Art’R, Région Ile-de-France, DRAC Ile-de-France, Arcadi.
Aides à la création : SACD, DMDTS, DRAC Ile-de-France, IN SITU, ADAMI, La Paperie/CNAR d’Angers, Le Parapluie à Aurillac, Usines Boinot/CNAR à Niort, ARTO à Ramonville, l’Usine- lieu conventionné dédié aux arts de la rue (Tournefeuille/Grand Toulouse), ZO Prod, Entre-Sort de Furies, Avant-Rue/Friche-Théâtre Urbain, Groupe LAPS, Centre de Création Nil Obstrat.
La Française de Comptages est soutenue par la Région Ile-de-France et la Ville d’Aubervilliers.

 

 

Photos © Vincent Muteau